crayons
entete


Les Ateliers

Atelier : nous aurons le plaisir de vous accueillir les lundis soirs de 18h30 à 21h30 h tous les 15 jours environ (voir calendrier) pour dessin ou terre avec modèle et certains lundis après-midi sont disponibles si des membres veulent proposer et prendre en charge l'animation d'une séance atelier".
Septembre 2017   Octobre 2017   Novembre 2017   Décembre 2017   Janvier 2018   Février 2018   Mars 2018   Avril 2018   Mai 2018   Juin 2018  

Responsable de l'atelier : Alain Bauchat : 03 87 76 70 99 ou 06 87 29 51 22



Séance de dessin du 3 avril. Le principe était que chacun réalise un dessin d'une pose de 12mn sur une grande feuille qu'il a apportée et avec le médium (encre, crayons simples ou aquarellables, fusains etc...) de son choix. Puis le modèle change de pose et chacun change de table  et doit donc réaliser un second dessin sur la feuille et avec le médium de son voisin (et donc le plus souvent en s'inspirant de son style), toujours en 12mn et ainsi de suite jusqu'à la sixième pose.
  Expérience à la fois ludique et enrichissante puisque certains n'avaient encore jamais vraiment testé certaines techniques ou certains outils mais également parce que le travail collectif n'est pas vraiment pratique courante dans nos ateliers...
Jean-Luc

Jeudi 3 novembre, "Je me permets de donner mon avis après le premier cours de portrait. J'ai trouvé une ambiance saine, respectueuse, simple. Chacun, selon sa personnalité s'exprime naturellement dans l'art (et dans les conversations).
La personne qui pose , les artistes, tous obtiennent la pose qu'ils souhaitent à un moment donné, un espace de liberté et d'expression indispensable se crée spontanément pour chacun hors des jugements bien /mal toujours subjectifs, toujours néfastes. Des fenêtres différentes se succèdent. A mon avis, il devient possible d'ouvrir son regard sur les autres personnes, au delà de soi, bien au delà ... l'Art. à bientôt"
Pascal.

Lundi 2 mai atelier monotype, 9 adhérents se sont retrouvés pour une recherche créative autour de la technique du "Monotype " animée par Marie-Christine F. Démonstration des différents procédés, illustrés par quelques œuvres d'artistes connus comme Degas et surtout Max Ernst ainsi que de réalisations personnelles de Marie-Christine.
Merci à elle.
Ce fut une séance très agréable et enrichissante, conviviale comme d'habitude.

Quelques photos de l' atelier du lundi 22 février à 19h avec modèle. Six artistes se sont exprimés dans des univers complètement différents : craies, crayons, encres et monotypes, terre...


L’atelier du lundi soir vu par un participant…

Je fréquente l’atelier du lundi depuis maintenant 1 an et demi, afin de tester mes capacités en modelage, étant alors bien convaincu, depuis un demi-siècle que je n’avais aucune prédisposition pour le dessin mais que peut-être j’aurai la chance d’être un peu moins gauche pour sculpter, ou plutôt modeler, des figurines en argile.
J’ai donc commencé à pétrir la terre, ce qui permet une approche progressive, par retouches successives et semble donc un peu plus aisé que le dessin (sauf à beaucoup manier la gomme…).

buste feminin nu Buste

Travailler sur le corps humain est une excellente école car les erreurs de proportion ou d’anatomie se voient rapidement. Les formes arrondies se prêtent bien au modelage même si elles révèlent bien des pièges… Les modèles qui se succèdent au fil des séances et offrent leur nudité à nos yeux laborieux ne sont pas triés selon les canons d’une beauté théorique et il apparaît rapidement que cette variété de proportions, d’âge, etc. est artistiquement tout à fait intéressante et formatrice. Avec le temps, on se rend également compte que ceux qui posent ainsi pour des sculpteurs ou peintres ne doivent pas seulement savoir se tenir immobiles mais également dégager ce charisme propre à inspirer les artistes, même amateurs. Une activité bien moins passive donc qu’il n’y paraît lorsqu’elle est bien pratiquée… L’atelier offre d’ailleurs à ceux qui le souhaitent (naturellement) la possibilité de tenter cette expérience.

L’atelier n’est pas un cours : pas de professeur pour donner des consignes, des directives ou des conseils, pas d’avis sur les réalisations sauf les échanges entre les personnes présentes. Il convient donc parfaitement à ceux qui ont plutôt un tempérament d’autodidactes, qui aiment rester totalement libre d’utiliser la technique qu’ils souhaitent un jour donné, qui apprécient de trouver par eux-mêmes les voies pour progresser et cela fonctionne comme j’ai pu le constater, sans doute en partie parce que le fait que chacun travaille selon un style différent et avec des techniques différentes, offre davantage de partage d’expérience. Et puis, cela coûte bien moins cher qu’un cours et ne nécessite l’achat d’aucun matériel imposé (il est possible de travailler essentiellement sur des matériaux de récupération, voir dessin ci-dessous sur papier crèche ayant servi). Par contre il est parfois possible de bénéficier d’achats groupés (de terre à poterie par exemple). Comme il existe déjà quelques autres cours sur la région messine pour ceux qui souhaitent des formules plus encadrées on ne peut que se féliciter de cette offre différente.

L’ambiance est très détendue, avec des discussions à bâtons rompus durant toute la soirée (3h coupée d’une pause toujours sympathique). On n’y parle d’un peu de tout et on rit pas mal ce qui ne facilite pas toujours l’immobilité des modèles… Certains préféreront travailler dans un silence religieux, chacun son choix…
Terre ou dessin ? Si l’atelier était dédié à l’origine au modelage en terre, une partie des participants opte aujourd’hui pour le dessin (voire d’autres techniques type collage, monotypes…) ou alterne les deux techniques comme je le fais désormais. J’ai, en effet, fini par tester le dessin et si les premiers croquis me désespérèrent par leur côté approximatif, figé et inexpressif, après quelques séances à la mine de plomb puis maintenant aux pastels secs, je commence à obtenir quelques résultats qui sont certes encore maladroits, dont je ne me serai pas cru capable au départ. Mon problème est donc maintenant de choisir entre dessin et modelage.

Nu penché en arrière Nu penché en arrière

Trois heures offrent le temps minimum pour mettre en forme la sculpture d’un corps humain et il est intéressant de reprendre l’ouvrage chez soi durant la semaine, afin de travailler sur une sculpture qui s’est déjà un peu raffermie et permet ainsi de peaufiner plus facilement les détails. Mais il est parfois intéressant d’en rester à un aspect plus brut. Le dessin demande moins de travail ultérieur, mais celui-ci peut être tout aussi intéressant. Le dessin un peu stylisé ci-dessous a été obtenu à partir d’un croquis sur le vif mais retravaillé en plusieurs versions par la suite pour parvenir à épurer ainsi le trait…

Nu féminin stylisé

Cuisson : le responsable de l’atelier dispose d’un four personnel et réalise périodiquement les cuissons pour quelques euros.
Organisation : Comme le modelage requiert une pause unique durant une séance de trois heures, alors que les dessinateurs apprécient les pauses courtes, voire très courtes, le principe suivant est mis en œuvre lorsque les deux activités sont pratiquées simultanément : alternance entre la pause unique par séquences de 15mn avec des séquences de même durée pendant lesquelles le modèle adopte plusieurs pauses plus courtes. Les modeleurs travaillent donc de mémoire durant ces dernières séquences, tandis que les dessinateurs profitent du fait que le modèle pivote entre chaque pause longue et présente donc à chaque fois un angle différent qui renouvelle l’intérêt.
Les marathons : Deux fois par an un « marathon du nu » est organisé, c’est-à-dire une journée ou se succèdent trois modèles pour 8h de pause au total. On y pratique essentiellement le dessin (c’est ainsi que j’ai abandonné la première fois la terre pour le crayon) et cette activité sur une journée entière permet de s’échauffer tout d’abord, d’être bien productif ensuite et de constater enfin combien tout ceci absorbe de l’énergie et peu d’entre nous seraient capable d’attaquer une heure supplémentaire… Le repas partagé à midi favorise encore la convivialité…
Et le reste… Il ne faut pas oublier qu’Art’Mu est une association ou chacun s’investit en fonction de ses envies, motivations et disponibilités. Mais même lorsqu’on l’aborde uniquement pour participer à un atelier, on finit par se laisser tenter par les différentes autres manifestations organisées dans l’année (voir sur le présent site…).

Femme nue assise Femme nue assise